Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Dessine-moi un petit prince

Michel Van Zeveren

Petit, on est fier de montrer nos dessins aux grandes personnes. Les grands, eux, reçoivent les dessins des enfants d’un air attendri, un peu condescendant parfois, parce qu’ils ne comprennent pas toujours ce qui y est dessiné. « Et là, c’est quoi? », demande l’adulte en point du doigt deux traits bleu et un rond jaune. « Ben, un lapin! » répond l’enfant. Comme une évidence.
Avec Dessine-moi un petit prince, Michel Van Zeveren, signe un album qui jongle avec humour, tendresse et malice, sur l’idée de « savoir  dessiner » et le jugement de valeur qui s’exerce vite entre enfants. Il aborde aussi plein d’autres questions et nous emmène très très loin.

Au commencement, il y a l’émerveillement de la foule,  pour celui qui réussit à si bien dessiner (mais que veut dire bien dessiner?). L’histoire commence en effet dans une classe où celui qui dessine LE Petit Prince est admiré de tous. « Trop fort! ». Ils veulent tous faire pareil, dessiner UN (on est passé de « le » à « un ») petit prince. Bien sûr, ce sont des moutons.

Et il y a parfois le découragement de celui qui se sent nul, comme le petit mouton de l’histoire qui tout naturellement, lorsqu’il rentre de l’école, demandera  l’aide maternelle, puisque les parents savent tout en général (du moins à cet âge on le croit). Et c’est là que les choses vont devenir très amusantes.
Ajoutez à cela, le clin d’oeil que fait Michel van Zeveren au conte de Saint-Exupéry,  dans son titre et  l’histoire, et vous obtiendrez toute la couleur de cet album aux dessins très sobres, éclairés du vert des prairies et du trait vif soulignant les expressions des protagonistes. Car l’auteur utilise et transpose avec habileté la candeur du vrai Petit Prince qui questionne l’aviateur. Chez Saint-Exupéry, l’adulte aviateur s’en sort bien, en dessinant une boite.  Malicieux et poétique subterfuge qui stimule l’imaginaire.

La maman du petit mouton de notre histoire, elle, ne se dérobe pas quand son enfant la met au défi de dessiner un petit prince. Elle avoue même sa « nullité ». Mais elle trouve le moyen de ne pas perdre totalement la face d’abord en dessinant l’inattendu,  « ce que personne ne regarde ».   Mieux que cela, en dessinant le caillou au pied du cheval qui broute dans le pré, elle apporte une nouvelle vision en ajoutant « Comme ça, on regarde le monde d’un autre oeil et ça le rend plus beau! ». Cette maman convoque une conversation autour des verbes VOIR et REGARDER, le coeur de l’album, au fond.

Remonté à bloc et fort de la leçon de maman, notre petit mouton (qui au passage a gagné un peu de confiance en lui), va pouvoir épater ses camarades avec ce dessin de caillou.
Épatée, la classe l’est effectivement quand elle s’exclame « Elle est trop forte ta maman! ».  Et comme de vrais petits moutons, ils se mettent tous à dessiner ce que personne ne regarde.

Seulement, voilà, à travers tout cela, petit mouton n’a toujours pas réussi à faire son propre dessin. Soutenu par cette confiance émergente de sa maman, il finira par créer un dessin original et unique, tout droit sorti de son imagination. On y voit ça… et ça… et « Ça, c’est plus fort que fort! ».

Michel Van Zeveren, si je peux me permettre, tu es génial ! On rit, on se moque gentiment de notre lien au dessin, mais en réalité, cet album aborde des questions essentielles :  la confiance en soi, le point de vue,  la question du regard, la représentation du  réel et de l’irréel, le visible et l’invisible, dessiner ce que l’on sait ou ce que l’on voit, sans compter l’enthousiasme des foules qui s’approprie vite un motif, une idée (de vrais moutons!)…Bref, Dessine-moi un petit prince invite à  philosopher, j’ose le dire.

Mais attendez, ne vous sauvez pas comme des moutons ! Le meilleur reste à venir :  Michel Van Zeveren en personne sera présent à la rentrée littéraire de Gallimard à Montréal et à Québec. Voyez les invitations plus bas. Avec d’autres invités que je vous laisse découvrir.

Ne vous en privez pas! Et en plus, ce livre est cette dans les abonnements-livres MAX de l’école des loisirs cette année, en KILIMAX ! Profitez-en ce cette aubaine!

 

Dessine-moi un petit prince, Michel Van Zeveren, éditions Pastel